• Diversité sexuelle et pluralité des genres
  • Des savoirs pour contrer les préjugés

Appel à communications | Médiatiser les sexualités

« Nous appelons à des communications examinant tout type de processus de médiatisation de la sexualité, avec un intérêt particulier pour les genres et les secteurs médiatiques qui n’apparaissent pas comme « sexuels » à première vue. Le point de départ queer de ce colloque est en effet que tous les médias et toutes les technologies, y compris celles qui se présentent comme « non sexuelles », participent en fait activement de politiques sexuelles, par exemple à travers la mise en avant de la décence. Cela implique aussi que toutes les sexualités, y compris celles qui se présentent comme naturelles et intemporelles – à commencer par l’hétérosexualité – sont en fait le produit de processus socioculturels, dans lesquels les médias et les technologies jouent un rôle clé. »

Les thématiques proposées sont :

  • Production
    • Journalisme
    • Divertissement
    • Réseaux socio-numériques
  • Régulation
    • Régulation étatique
    • Régulation privée

« Comment soumettre une proposition de communication ? Nous invitons des propositions de communication en anglais ou en français, de toute discipline des sciences humaines et sociales, qui appréhendent de manière critique les médias et les sexualités. Les propositions doivent exposer clairement leur démarche théorique et méthodologique, dans la limite de 3000 signes. Elles sont à envoyer à mediasexlille2020@gmail.com avant le 6 janvier 2020. Elles feront l'objet d'une évaluation en double aveugle par le comité scientifique. Les frais d'inscription seront de 150 € pour les chercheur·es statutaires et de 100 € pour les doctorant·es et les post-doctorant·es. Des exemptions pourront être accordées aux collègues précaires.»

L'événement se tiendra à l'Université Lille, du 3 au 4 novembre 2020.

Cliquez ici pour consulter l'appel à communications complète. La version anglaise de l'appel se trouve à la suite de celle française dans le même document.